Home   /   Traitements   /   Lettres d’information

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre série de lettres d’information !

Vous vous inscrivez ici à une série de lettres d’information. Il est important de sélectionner correctement la phase qui vous intéresse à ce point dans le temps. Vous recevrez ainsi régulièrement (toutes les 8 à 10 semaines) des informations pertinentes, car il est important de bien comprendre l’évolution de la maladie au fil du traitement.

Quelle est la phase de la dépression qui vous intéresse ?

Je veux en savoir plus sur la * E-mail *
Periode 1 Periode 2 Periode 3 Periode 4 Periode 5 Periode 6

Comprendre le déroulement de la dépression

Il est important de comprendre le déroulement de la dépression. Cela vous aidera également à comprendre pourquoi il est important de ne pas interrompre prématurément la prise des médicaments. En déplaçant le curseur sur la figure ci-dessus, vous découvrirez les différentes phases de la dépression.

La durée des différentes phases de la dépression peut varier en fonction de la personne concernée. Ne vous faites donc aucun souci si vous ne vous situez pas encore dans la phase abordée dans le bulletin d’information envoyé. Les informations qui y sont traitées sont dans tous les cas utiles et vous pouvez vous y référer en permanence lorsque vous en avez besoin.

= Apparition de l’effet thérapeutique = Risque de rechute  
1. Les premières semaines (de la 3e à la 5e semaine) : Vous n’êtes pas seul !

Vous venez de débuter votre traitement ; à ce stade, l’important est surtout de tenir le coup dans l’immédiat. Il faut un certain temps aux médicaments pour agir et vous ne percevrez leurs effets qu’après 3 à 4 semaines. Ne baissez pas les bras et restez actif, même si vous n’avez pas envie de faire quoi que ce soit. Efforcez-vous de continuer à effectuer les petits gestes du quotidien, ne fût-ce que vous lever et vous habiller.

2. La 2e période (de la 6e à la 11e semaine) : Sur la voie de l’amélioration !

Vous commencez progressivement à vous sentir mieux. Vous êtes soulagé de pouvoir à nouveau rire et profiter des bonnes choses de la vie, même s’il vous arrive encore de connaître des journées difficiles. L’amélioration est encore très récente, mais soyez certain que vous irez de mieux en mieux, fût-ce très progressivement. Accordez-vous suffisamment de repos pour vous rétablir et digérer la période difficile que vous venez de vivre.

3. La 3e période (de la 12e à la 15e semaine) : Pérenniser la guérison !

Vous êtes certainement soulagé d’être débarrassé de ce poids, mais veillez à présent à ne pas rechuter ! Pour vous assurer une guérison, il est important de continuer à prendre les médicaments qui vous ont été prescrits et de poursuivre pendant un certain temps encore la psychothérapie et les autres mesures de soutien. Traverser une dépression n’est jamais facile.

4. La 4e période (de la 16e à la 21e semaine) : Vous n’êtes pas votre maladie !

Au cours de cette phase, vos symptômes dépressifs ont disparu et vous êtes prêt à reprendre vos rôles habituels dans la société. Vous remarquerez toutefois que ce n’est pas toujours aussi simple. À ce stade, vous allez être confronté à des situations où les autres vous demandent ce qui vous est arrivé. Vous allez peut-être vous heurter à des réactions d’incompréhension, car la dépression reste un grand tabou dans certains milieux.

5. La 5e période (de la 22e à la 27e semaine) : Trouver son rythme !

Cela fait un moment que vous avez surmonté la phase la plus lourde de la dépression et ses pénibles symptômes. Il est néanmoins possible que le souvenir de cette période noire vous assaille encore de temps en temps. Profitez de ces moments pour mesurer le chemin parcouru. Vous avez déjà beaucoup progressé sur la voie de la guérison et vous avez toutes les raisons d’être heureux et fier de tout ce que vous avez réalisé ces derniers mois ! Sans doute êtes-vous désormais capable de mieux profiter des petites choses de la vie.

6. La 6e période (à partir de la 28e semaine) : Et maintenant ?

Normalement, les symptômes de votre dépression ont à présent complètement disparu. Ce que vous avez vécu au cours de la maladie vous a probablement permis d’avoir un autre regard sur vous-même et sur le monde qui vous entoure. Peut-être avez vous même introduit des changements majeurs dans votre vie.

Référence:
Prim Care Companion J Clin Psychiatry. 2007; 9(3): 214–223, Figure 1.  Response, Remission, Recovery, Relapse, and Recurrence of Depression During Treatment Stages.