Home   /   La dépression et votre entourage   /   Témoignages   /   Bonjour, mon vieux, content de te revoir

Témoignages


Katrien
Prof. Dr P. Sienaert
Alain P
Patient
Marianne C
Patiente
Claudia B.
Patiente
Peter F
Patient
Anoniem
Patient
Jasper D
Fils
Guy Swinnen
Musicien
Tony
Partenaire
Sandra D
Collègue

Bonjour, mon vieux, content de te revoir

Petit à petit, mes week-ends ont perdu de leur attrait. Je ne faisais plus de sport, je ne sortais plus. Les seules choses que je faisais encore étaient boire, manger et regarder la télévision. J'exécutais encore mon travail correctement, mais ça ne m'intéressait plus. Plus rien ni personne ne m'importait ! Et je ne pouvais tout simplement plus supporter le radotage de ma maman.

Bien entendu, mes collègues ont remarqué que quelque chose n'allait pas. Une de mes collègues a eu le courage de me parler. J'ai fondu en larmes... chose qui ne m'était jamais arrivée.

Sur ses conseils, j'ai contacté mon médecin traitant. Et j’aurais dû le faire beaucoup plus tôt !

Le médecin m'a dit que je souffrais d'une maladie appelée 'dépression' et qu'avec des médicaments et une psychothérapie, je redeviendrais 'moi-même' après quelques semaines. Après quatre semaines de traitement, j'avais retrouvé mon énergie physique d'avant. Je ne me sentais pas exubérant comme sous l’effet de la drogue ou de l’alcool. J’étais simplement redevenu moi-même, et j’avais retrouvé l’envie de faire une foule de choses. Mon psychologue m'a aidé à surmonter le stress et la pression que ma famille m'impose.

« Après quatre semaines de traitement, j'avais retrouvé mon énergie physique d'avant. Je ne me sentais pas exubérant comme sous l’effet de la drogue ou de l’alcool. J’étais simplement redevenu moi-même, et j’avais retrouvé l’envie de faire une foule de choses. »

Bien entendu, tous mes problèmes n'ont pas disparu. Ma mère n'a toujours pas cessé de se plaindre. Mais grâce aux médicaments, je peux tout affronter plus sereinement. Je sais maintenant où se situent mes limites, jusqu'où je peux aller et quand je dois accorder du repos à mon organisme.