Home   /   La dépression et votre entourage   /   Aperçu des conseils de patients dépressifs   /   Il arrive souvent que de légers symptômes de dépression soient présents depuis longtemps.

Il arrive souvent que de légers symptômes de dépression soient présents depuis longtemps.

L’entourage peut éventuellement les remarquer.

La personne concernée peut par exemple réagir de manière plus violente/disproportionnée à des situations qui ne sont normalement pas stressantes. Elle peut par exemple s’attrister ou s’irriter pour des bagatelles qui n’auraient normalement pas ou peu d’effet. Une personne qui commence à présenter des symptômes dépressifs a tendance à se refermer sur elle-même et à éviter les contacts sociaux. Des personnes qui parlent beaucoup et sont très sociables d’ordinaire peuvent subitement être plus calmes et parler moins que d’habitude. En tant que proche, vous pouvez le constater et éventuellement demander à la personne ce qui ne va pas. Une personne qui présente de légers symptômes de dépression peut aussi avoir des difficultés à terminer des tâches, car elle n’est plus suffisamment à même de prendre des décisions et de fixer des priorités. Cela peut se traduire par une indécision et par une tendance à la procrastination. Il se peut également que des tâches quotidiennes normales prennent plus de temps à la personne et qu’elle ressente du stress dans le cadre des activités quotidiennes, comme faire les courses dans un supermarché, marcher dans une rue animée, ou encore conduire dans la circulation. Cela s’explique par le fait qu’une dépression diminue la tolérance, si bien que les soucis quotidiens ordinaires paraissent des montagnes insurmontables. Si en tant que proche (membre de la famille, ami, collègue), vous constatez qu’une personne commence à se comporter de la sorte, il est conseillé d’en parler d’abord avec la personne concernée et de s’enquérir de ses tracas.

Voici un conseil de Danielle, une participante à un groupe d’entraide pour les patients dépressifs et leur famille.