Home   /   La dépression et votre entourage   /   Conséquences

Conséquences

Quelles sont les conséquences de la dépression ?

La dépression met votre vie sens dessus dessous. Cela pèse sur vos relations, votre vie sociale, votre travail et vos hobbys. Plus rien ne fonctionne comme avant, de sorte que l'on risque de se retrouver dans une spirale négative.

La dépression ne vous tombe pas dessus d'un seul coup, elle s'impose petit à petit dans votre vie. On se sent fatigué et on appréhende les tâches auxquelles on s'attelait auparavant sans problème.

Ne continuez pas à penser que vous vous en sortirez. N'attendez pas trop longtemps pour chercher de l'aide. Votre médecin traitant est la personne la plus adéquate pour vous aider ou éventuellement vous adresser à un spécialiste. Plus vous prenez votre dépression rapidement à bras-le-corps, plus elle sera facile à traiter et moins lourdes seront les conséquences. N'ayez surtout pas peur d'en parler. Pour votre médecin la dépression est une maladie tout à fait normale, comme n'importe quelle autre maladie.

L'identification de la dépression constitue un étape importante sur la voie de la guérison. Voici quelques caractéristiques typiques de la dépression :

  • Se sentir triste, anxieux ou vide
  • Manque d'intérêt ou perte de plaisir pour la plupart des activités
  • Ne plus rien maîtriser
  • Avoir du mal à réfléchir correctement - compréhension ralentie, oublis
  • Perte de concentration - ne pas pouvoir lire un livre ou suivre un programme à la télé
  • Avoir du mal à s'endormir et se réveiller tôt
  • Dormir trop / Rester toute la journée au lit
  • Prendre ou perdre du poids
  • Manque ou excès d'appétit
  • Manque d'énergie
  • Se sentir souvent fatigué(e)
  • Se faire beaucoup de souci ou être submergé(e) par les émotions
  • Santé physique en déclin, diverses plaintes physiques
  • Négligence de l'hygiène personnelle
  • Ne pas être capable de réaliser des tâches routinières simples
  • Pensées suicidaires

Conséquences pour le partenaire, la famille et les amis
Conséquences au travail

Conséquences pour le partenaire, la famille et les amis

La dépression se vit rarement seul. Votre partenaire et vos amis sont aussi touchés. Probablement plus que ce que vous ne pouvez vous imaginer. Même si leurs tentatives de vous remonter le moral ont souvent l'effet contraire, sachez que leur but est de vous encourager.

Mais si votre famille veut vraiment vous aider, elle passe aussi par des périodes difficiles. Les proches voient l'être cher se transformer en un être pitoyable et ils ont parfois l'impression de ne plus compter. Les chouettes choses que vous faisiez ensemble disparaissent souvent au moment où la dépression fait son apparition. Vous ne sortez plus, votre vie sexuelle n'est plus très active et la seule chose que vous faites encore ensemble c'est 'regarder la télé' chaque soir…

Essayez dès lors de trouver une solution ensemble. Emmenez votre partenaire ou le membre de votre famille dans un groupe d'entraide. De cette façon, vous aurez une meilleure idée de ce qu'est cette maladie et vous apprendrez comment aider la personne touchée.

Conséquences au travail

La dépression a également des conséquences négatives sur votre travail. Vos collègues remarqueront que vous êtes fatigué(e) et que votre concentration et votre motivation font défaut. Vous vous isolez et vous ne participez plus aux meetings ou aux discussions.

Dans la mesure du possible, informez vos collègues de votre maladie. Ils comprendront alors mieux votre attitude et pourront éventuellement vous aider.

Ces derniers temps, on entend malheureusement de plus en plus parler de stress et de brimades au travail. À tel point que cela mène à des dépressions. Les jeunes en âge d'école sont aussi touchés par la dépression.

Vous vous trouvez dans une telle situation ou vous remarquez que l'un de vos camarades ou collègues se sent moins bien ou est injustement traité ? Parlez-en sans délai avec le corps enseignant, le service du personnel ou le médecin d'entreprise.

Et qu'en est-il de votre emploi après votre dépression ?

Lorsque vous reprenez le chemin du travail après une dépression, il est important de vous interroger sur ce travail et sur son impact sur votre santé. Peut-être serait-il nécessaire de rechercher un environnement de travail moins stressant ? Ou peut-être est-il préférable de ne plus travailler la nuit ? 

La question se pose évidemment de savoir si votre patron comprend votre situation ? En tant que salarié vous êtes protégé par la réglementation nationale et internationale contre la discrimination au travail. Lorsque vous pensez être victime de discrimination, vous pouvez vous adresser à de nombreuses instances. Commencez par votre propre service du personnel ; votre syndicat ; les organisations des droits de l'homme ou les groupes d'entraide.

Vous êtes à la recherche d'un autre job et vous ne vous sentez pas à l'aise pour poser votre candidature ? Pas de souci, le FOREM (le service public wallon de l’emploi et de la formation) vous fournira volontiers un accompagnement supplémentaire.

Référence :
Ups & Downs Zelfzorggids, Ups & Downs vzw, troisième édition revue, 2012



Evaluer cette page